UMP et assembléePatrick Ollier Président de la Métropole du Grand Paris - Député de la 7ème circonscription des Hauts-de-Seine

Rueil-Malmaison - Garches - Saint-Cloud

UMP et assemblée
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami
Patrick Ollier s’oppose au mariage homosexuel

Le député est régulièrement saisi par des habitants de Rueil, Garches ou Saint-Cloud sur des problèmes économiques ou sociaux. Soucieux de répondre à ses engagements et de défendre les intérêts des habitants de sa circonscription, Patrick Ollier se tient à leur écoute tant au plan local qu’à l’Assemblée nationale où il mène une opposition efficace et constructive. Ainsi, Patrick Ollier a réclamé le 13 novembre 2012 dans l’hémicycle la constitution d’une commission spéciale à l’Assemblée pour créer les conditions d’un vrai débat national. Cette demande a été rejetée par la Gauche. Au grand regret du député qui a réaffirmé publiquement à plusieurs reprises son opposition à ce texte : « Le mariage pour tous, résultat d’une promesse électorale démagogique de François Hollande pour faire voter en sa faveur la communauté homosexuelle, et passé en Conseil des Ministres ce matin, est une mauvaise nouvelle pour la société française !

Ce projet de loi atteste de la volonté des socialistes de satisfaire une minorité au risque de provoquer une rupture durable au sein de notre société.

Par ce projet, les socialistes portent une atteinte intolérable au fondement même de la famille, car ils brouillent les repères et mettent dangereusement en cause la filiation, le statut et l’intérêt de l’enfant qui devient objet de convoitise.

Le lien entre deux personnes de même sexe est reconnu par la loi à travers le Pacs qui peut encore évoluer et être renforcé par une « union civile » célébrée en mairie avec tous les droits qui peuvent y être associés. Je n’y vois aucun inconvénient.

Mais le mariage pour tous et l’adoption aboutissent à un abandon de la notion de père et de mère dans le Code Civil au profit du terme de parent indifférencié, et vont générer la perte des repères naturels de l’enfant.

Je m’opposerai avec détermination à ce projet de loi que je ne voterai pas et qui mérite un vrai débat national." Patrick Ollier

Patrick Ollier avait également co-signé une tribune dans le "Libération" du 23 octobre et donné une interview sur le sujet au "Journal du Dimanche" du 14 octobre : "Je ne voterai pas ce texte et ne célébrerai pas de mariage homosexuel", y avait confirmé le député-maire de Rueil-Malmaison, qui en 2005 déjà, avait déjà refusé de célébrer l’union entre deux femmes et saisi la justice. Le parquet de Nanterre s’était alors opposé au mariage, le considérant comme "une provocation".

Le député a également adhéré à l’"Entente parlementaire sur la Famille", instance au sein de laquelle se sont regroupés plus d’une centaine de parlementaires tous partis confondus, qui s’engagent à protéger l’intérêt supérieur de l’enfant et son droit à être accueilli et à s’épanouir au sein d’une famille composée d’un père et d’une mère.

"Le projet Taubira va dénaturer la valeur sociétale du mariage", avait déclaré l’ ancien ministre chargé des relations avec le Parlement dans un communiqué de presse le 11 septembre 2012. "Le projet de loi présenté par Christiane Taubira sur la mise en place du mariage homosexuel est inacceptable, car il constitue une dérive qui va dénaturer la valeur sociétale du mariage. La société est fondée sur l’union d’un homme et d’une femme, et le mariage civil est le pilier de la famille, cellule au sein de laquelle s’exprime une aspiration commune à procréer et d’élever ensemble des enfants. Le souhait d’union des couples homosexuels est légitime et le Pacs y répond d’une manière parfaite, dispositif qui peut toujours être amélioré et le Gouvernement pourrait y travailler. Pourquoi venir réclamer le droit à l’adoption ? A l’heure où le Gouvernement Ayrault a annoncé depuis sa prise de fonction plus de 27 milliards d’impôts supplémentaires, et que le taux de chômage vient de franchir la barre des 10%, ce projet de loi est en réalité un écran de fumée médiatique qui veut distraire les Français de leurs véritables sujets de préoccupation que sont l’emploi et la sécurité."

Patrick Ollier a également adressé un courrier aux habitants de Rueil, Garches ou Saint-Cloud qui le saisissent sur ce sujet.

Word - 24.5 ko
Le courrier de Patrick Ollier sur le mariage homosexuel
Word - 30 ko
La Tribune co-signée par Patrick Ollier et une quarantaine de parlementaires parue dans "Libération" du 23 octobre 2012

Interviewé le 7 novembre à la sortie de l’hémicycle par BFM TV, Patrick Ollier a par ailleurs pris la défense de Serge Dassault après son commentaire polémique sur le mariage homosexuel.

Mentions légales  -  Contact